Le Journal des Chercheurs

Accueil > Le JOURNAL des Chercheurs > Éducation contemporaine > IMPLICATION, COMPLEXITE, TRANSDISCIPLINARITÉ en éducation

IMPLICATION, COMPLEXITE, TRANSDISCIPLINARITÉ en éducation

vendredi 12 juillet 2013, par René Barbier

IMPLICATION, COMPLEXITE, TRANSDISCIPLINARITÉ en éducation
Colloque AFIRSE Lisbonne février 2007

René Barbier (université Paris 8- EXPERICE)

En éducation : un cas réel

1. Partir de l’implication dans ses trois modalités : être impliqué, s’impliquer, impliquer l’autre : le cas du Pr.Sirius.

Un grand professeur, très attendu par les étudiants, décide de partir soudainement d’un séminaire de troisième cycle, à la suite d’un conflit avec une étudiante. Les deux autres professeurs (dont moi)
doivent faire face. Que faire ? Que dire ?

* Sirius nous implique en s’impliquant

* Je m’implique devant le groupe

* j’implique le groupe dans ma façon d’être et d’agir

2. montrer que l’écoute-observation de cette implication s’ouvre nécessairement sur la complexité

* d’emblée dans un "système" d’interrelations et d’interactions avec négatricité, influence des rapports imaginaires touchant l’institution du savoir

* Sirius, un élément-clé disparaît : risque de structuration du système, éclatement possible, effet "analyseur"

* récupération par l’approche holistique et clinique de la situation imprévue

* en fin de compte : accès au savoir multiréférentiel prévu au départ

3. A partir de la complexité, nécessité de faire dialoguer trois types d’écoutes : clinique, institutionnelle, philosophique, chaque catégorie d’écoute pouvant faire appel à plusieurs disciplines

* il s’agit bien d’une attitude clinique (en situation, avec, pour)

* il s’agit bien d’une approche institutionnelle (l’université, le rapport au savoir académique)

* il s’agit bien d’une attitude philosophique : l’importance et la reconnaissance de l’imprévu, de l’inachèvement, de la non-maîtrise, de la coconstruction du savoir

4. Passer donc à la transdisciplinarité comme

- approche plus que d’analyse (on travaille ensemble à la construction du sens, sans vraiment avoir la maîtrise du processus)

- incluant le disciplinaire mais le dépassant (car trop limité)

- nécessitant la confrontation de plusieurs disciplines connexes (avec la détermination de zones d’incertitude entre les discipline, en fonction de "l’effet de débordement" de chaque discipline)

- reconnaissance de plusieurs "niveaux de réalité" (ici, psychique, interpersonnel, groupal, organisationnel, institutionnel, philosophique)

- n’hésitant pas à aller entre et au delà de ces disciplines. (reconnaissance de l’art, de la poésie et de la métaphore, de l’expérience mystique même) : ici aptitude à prendre la balle au bond, à la métaphore, à l’invention en situation

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?